Fujifilm X-T1 Graphite Silver Edition

Par

Il y a peu, Fujifilm annonçait la sortie d’une nouvelle version du désormais fameux Fuji X-T1 : le Fuji X-T1 Graphite Silver Edition.

Première idée qui vient à l’esprit : un X-T1 peint en gris et sûrement plus cher. Idée rapidement confirmée dès les informations officielles disponibles. À sa sortie, le X-T1 GS (Graphite Silver) est gris au lieu d’être noir et coûte 300 € de plus.

N.B. Il ne s’agit pas d’un test, mais d’une première prise en main.

Fujifilm annonce aussi que le X-T1 GS sera doté de l’obturateur électronique à 1/32 000 sec, ainsi que du nouveau filtre Classic chrome. Rien de bien révolutionnaire pour la différence de prix avec le X-T1 noir, qui dispose aujourd’hui des mêmes options depuis la mise à jour 3.00. Et pourtant…

Prise en main

Le Fuji X-T1 Graphite Silver est très beau. Il paraît encore plus vintage que son frère. Les finitions sont superbes et les quelques petits détails gênants sur la version d’origine semblent avoir été améliorés. La peinture grise est, quant à elle, du plus bel effet. Il ne s’agit pas d’un gris clair comme sur les Fuji X100T ou Fuji X-E2. Ici, cela ressemble à du titane. Waouw!

D’ailleurs, sa boîte est différente. Elle est grise, elle aussi. L’appareil a droit à sa propre boîte puisque les accessoires sont dans une petite boîte séparée. Sympa et clairement orienté haut de gamme.

Ergonomie

Identique au X-T1 d’origine. Les trois molettes du dessus sont placées aux mêmes endroits. Elles ne sont ni trop souples ni trop fermes. De gauche à droite : ISO > Vitesse > compensation de l’exposition. Les réglages sont à portée de doigt et c’est très pratique.

Six touches sont configurables : les quatre flèches directionnelles ainsi que la touche “WiFi” et la touche à l’avant droit de l’appareil. Il est désormais possible, comme sur le X100T, de configurer les touches directionnelles pour bouger le collimateur de mise au point. Super pratique et rapide.

En parlant de ces fameuses quatre flèches directionnelles qui ont fait couler tant d’encre sur la première version du X-T1 (noir), il semble que Fujifilm ait écouté les plaintes. Désormais, les quatre touches ressortent plus et sont donc plus agréables et faciles à utiliser. Un très bon point ! Autre petit souci sur mon premier X-T1, la trappe de carte SD qui s’ouvrait presque seule. La trappe SD du Fuji X-T1 Graphite Silver me semble plus résistante et difficile à ouvrir. Un autre bon point.

EVF

Depuis un an, j’ai eu l’occasion de tester différents EVF (viseur électronique). Celui du Fuji X-T1 est de loin le meilleur. Plus précis, plus clair et plus détaillé que ceux du X-E2 ou de l’Olympus OMD EM1. Un bonheur. L’EVF du X-T1 GS est identique à celui du modèle noir.

Autofocus

L’AF est rapide et précis. Sa vitesse varie en fonction de l’objectif monté sur l’appareil. Je n’ai pas constaté de ralentissement avec le 35mm F1.4, le 56mm F1.2 ou le 18mm F2.0. Les trois se comportent de manière identique.

Par contre, l’AF du X-T1 me paraît un peu plus véloce que celui du X-E2. C’est léger, mais quand même. Par contre, Fuji a encore du boulot à faire pour arriver aux performances de l’AF du OMD EM1.

Look

Les deux modèles de X-T1 sont identiques, sauf pour leur aspect extérieur. Il s’agit d’un détail purement esthétique, mais le Fuji X-T1 Graphite Silver est vraiment très sexy. Il est tout simplement beau et a une gueule folle (avis purement subjectif).

Il ne s’agit pas seulement d’un lifting ou d’une couche de peinture grise. Le procédé est légèrement plus complexe. Je ne détaille pas, tout est sur le site.

Ce que j’aime

  • Son look. Encore plus sexy dans sa robe graphite silver.

  • Sa prise en main.

  • Sa qualité de fabrication, sa finition.

  • Ses flèches directionnelles améliorées.

  • L’accès direct aux commandes principales (ISO, vitesse, ouverture…)

  • Son EVF : magistral.

  • Le protège griffe flash métallique fourni.

Ce que je n’aime pas

  • Son prix. 300 € de plus que son aîné pour peu de différences.

  • Son AF qui mérite d’être encore amélioré.

Le mot de la fin

Ni mieux ni moins bien que le X-T1 noir ; juste un peu différent. Quelques détails gênants ont été améliorés sur ce modèle Graphite Silver pour notre plus grand plaisir. Le Fuji X-T1 GS dispose des dernières nouveautés disponibles chez Fuji : plusieurs touches paramétrables, possibilité de changer le point rapidement (cf. touches personnalisables), déclencheur électronique silencieux à 1/32 000 et mode Classic chrome. Le X-T1 SG a une magnifique couleur titane.

Malgré toutes ces qualités, je ne comprends pas pourquoi une si grande différence de prix (300 €) avec le X-T1 noir. Bien sûr, le prix baissera avec les semaines, mais cela reste élevé pour peu de différences.

Quoi qu’il en soit, choisir entre le X-T1 noir ou le X-T1 SG est un choix purement personnel et plutôt esthétique, car les deux appareils se battent côtes à côtes et sont pratiquement identiques.

Les avantages du Graphite Silver ? Il est plus joli (subjectif) et ses flèches directionnelles sont plus facilement utilisables et donc bien plus pratiques.

Autres avis

All content © 2013-2020 Frédéric Frognier
Blog made using iA Writer & Elixir Alloy